mardi 17 avril 2018

Infinity: Fat Yuan Yuan, le retour



Une nouvelle étape pour mon CDA Infinity avec le deuxième Fat Yuan Yuan. Après le buveur de bière, arrive enfin le bouffeur de noodles avec le best tactical rock ever !


samedi 14 avril 2018

Escarmouches au Japon féodal: Torii vs Ronin (3ème partie)


Suite de nos aventures cette fois avec seulement une partie de Ronin sur une nouvelle table : j'ai fourni la rivière et la végétation, le copain a fourni la map et les bâtiments.

Match #5: Ronin

Là où on jouait en 100 points d'habitude, on est passé à du 180 vs 150 dans le cadre d'un scénario opposant des bandits s'attaquant à un koryu (école d'arts martiaux) en bord de rivière. 
Tous les détails du scénario se trouvent ici: page 1 et page 2.
Niveau fluff, on peut imaginer qu'il s'agit de la suite du scénario précédent (match #4): pour laver l'affront subit par ses samouraïs lors d'un précédent affrontement avec un koryu refusant d'abandonner le port du katana, un daimyo local s'abaisse à payer grassement une bande de brigands pour faire le boulot en traitre.
La construction de liste à Ronin est assez open. On se choisit une faction qui va déterminer les profils de base auxquels ont a accès ainsi que quelques règles spéciales. A partir de là on personnalise en s'achetant quelques armes, armures et compétences spéciales. Ces dernières sont peu nombreuses et quasi exclusivement orientées combat.


Au petit matin, 2 apprentis s’acquittent de diverses corvées pendant que deux élèves aguerris s'exercent devant le tori. De la brume au bout de la rizière émerge une bande de malfrats.


A l'intérieur du dojo, le senseï prodigue ses enseignements à deux élèves aguerris. Lorsque l'alerte est donnée, ils commencent à se précipiter à l'extérieur.

samedi 7 avril 2018

Escarmouches au Japon féodal: Torii vs Ronin (2ème partie)


Après une première série d’initiations croisées, on approfondit le sujet cette fois sur la table de démo de mon adversaire. Elle a plus de gueule que la mienne mais elle est aussi un peu moins pratique en terme d'équilibrage de la partie et d'adaptation au scénario. Cette fois j'ai eut le temps de finir mes figurines, vous pouvez d'ailleurs les retrouver ici !

Match #3 Torii

On reprend de l'Otokodate face à su Sohei cette fois sur le scénario "Kidnapping de Villageois". 4 Civils sont déployés au milieu de table. A début de chaque tour de jeu ils se dispersent aléatoirement de 1D10cm. L'objectif est d'en contrôler le plus possible et de les ramener dans sa zone de déploiement (ici réduite au bord de table vu les dimensions de celle-ci). Malheureusement pour moi, j'aurais une rivière à traverser (malus de mouvement) et très peu de couvert face à ses deux snipers (le moine archer et le moine avec teppo).


On voit d'ailleurs ici l'archer à l’œuvre. Bien planqué derrière sont plan d'eau, ça me serai bien trop couteux de tenter de l'engager.



Du coup il va être libre de me tirer dessus à tous les tours ce qui est un peu ... usant.


lundi 2 avril 2018

Escarmouches au Japon féodal: Torii vs Ronin (1ère partie)


Un copain amateur de Ronin (jeu publié par Osprey) et moi-même pour Torii, nous nous sommes lancés dans des soirées d'initiations mutuelles: un match Torii puis un match Ronin. Ou inversement.

Première série sur ma table certes un peu cheap mais hautement modulable ce qui est bien pratique pour les scénars.

Match #1 Torii

Ma liste Otokodate alors en cours de peinture affronte une liste Sohei sur le scénario "Trouver le Senseï". Il faut fouiller chaque maison (cad rentrer et réussir un Test d’Interaction diff 6) pour trouver le Senseï (juste un civil). Quand c'est fait il faudra alors tenter de le capturer pour le ramener dans sa zone de déploiement et foutre le feu aux maisons.
Pour le système de Torii, je vous renvoie à mon article sur le sujet. Rapidement: un système d’activation par armée complète mais avec possibilité de réaction pendant la phase active du joueur adverse, un peu comme pour Infinity. Quand on active une figurine elle fait un jet d'activation plus ou moins facile selon son rang et ça lui permet d'avoir 1 action, 2 actions ou 2 actions + l'activation d'une compétence spéciale.


Pendant les deux premiers tours, j'envoie mes petits gars fouiller les maisons. La geisha ne trouve rien mais un ashigaru découvre la cible. Malheureusement c'est dans une maison dans le coté de table ennemi, autant dire que ça va être difficile à ramener.

vendredi 30 mars 2018

Torii v2: suite et fin du CDA


Pour rappel, je m'étais lancé dans un CDA perso avec pour objectif de me faire une compo complète de la faction Otokodate.

AVANT:


J'avais fait les trois perso, il me restait donc les 9 fantassins ce qui c'est fait assez vite. Le résultat est très perfectible mais vu que je mets aussi au jeu de masse Kenseï, j'en ai encore une 30aine à faire rien que pour cette faction. Il y a un moment, faut avancer !

APRES:

mercredi 21 mars 2018

Infinity: Fat Yuan Yuan



Suite de mon CDA Infinity avec juste une figurine cette fois-ci: le Fat Yuan Yuan !
Une série limitée assez délire de persos qui aiment bouffer des noodles et boire de la bière. Celui-ci a même un fut de Pulpi Beer sur son socle. 
Corvus Belli s'était même fendu du pub assez fendard inspirée des pubs japonaises qui, tout le monde sera d'accord, sont les plus barrées de la planète:

 

vendredi 16 mars 2018

Infinity: Fireteam de Kaplan + Al Waziri



Suite de mon CDA Infinity avec une très bonne semaine puisque avec 8 figurines de peintes j'ai dépassé le 50%. Bon, j'ai un peu triché, j'ai commencé par ce qui était le plus facile tant en terme de figurine qu'en terme de schéma.
On commence avec les Al Waziri (Alguaciles). Dans le fluff, ce sont en fait des mercenaires Nomades qui ont l'habitude de travailler au sein du Qapu Khalqi, la force armée Haqqislam en charge de la protection des voies commerciales spatiales. Et comme je joue Nomade, ça me fait des troupes jouables dans les deux factions.

J'en avait besoin que de trois pour mon CDA mais comme il m'en restait un 4ème (le sniper), j'ai tout fait d'un coup.