mercredi 14 février 2018

Black Panther: Film, BD et figurine


Il est habillé tout en noir, porte de petites oreilles pointues sur son casque, il est immensément riche et il prend le pseudo d'un animal mais ce n'est pas Batman ! C'est bel et bien de Black Panther dont il s'agit. Entre la réception d'une figurine Knight Models (merci Morikun !), la série de comics en cours de parution chez 100% Marvel et la sortie du nouveau film, c'est la fête pour un de mes super héros préféré.


Commençons par l'actualité la plus brulante: la sortie du film.


Je suis très fan du personnage dans les comics et je suis impressionné par la fidélité avec laquelle il est retranscrit dans ce film. Il y a quelques adaptations pour l'intégrer au MCU, en particulier le fait que dans les films, le Wakanda est un pays caché au reste du monde ce qui n'est pas le cas dans le comics. Entre autres changements on trouvera aussi un M'Baku, le Gorille Blanc, plutôt gentil et même comique, ce qui constitue tout de même un gros écart par rapport à sa version comics. Les origines de Killmonger sont un peu différentes mais très bien adaptées au MCU et Emmett Ross est beaucoup compétent et sérieux que sa version papier où il servait surtout d'élément comique et de point de vue du lecteur sur le Wakanda. Ici il a un rôle sérieux mais aussi beaucoup plus anecdotique. Mais pour l'essentiel on colle assez bien au run de Christopher Priest à la fin des années 90. Y compris le petit easter egg lors de la dernière séquence post générique. Black Panther est un souverain, d'ailleurs son costume et pseudo ne sont pas des déguisement de super héros mais des titres de noblesse et une tenue officielle. Il n'est pas là pour changer le monde, protéger la veuve et l'orphelin ou casser du gangster. Tout ce qu'il fait c'est pour son peuple. Cette particularité est très bien restituée dans le film.
 

En tant que film les effets spéciaux sont parfois trop présent ce qui m'a surtout dérangé durant le combat final. C'est d'autant plus dommage que le réalisateur, Ryan Coogler sait très bien filmer des combats comme il a pu le montrer dans son précédent film Creed. Il y a aussi quelques problèmes de rythme avec des longueurs, surtout au début où il faut mettre en place les quelques rappels et liens avec les films précédent. A noter qu'il ne me semble nécessaire d'avoir vu les autres films car il se suffit largement à lui même.
 
S'ils ne décrochent pas un prix pour les costumes je ne comprends pas.
Ces quelques problèmes mis à part, c'est très très bien fait. On nous présente efficacement des tonnes de personnages, on a enfin un méchant avec de vraies motivations, une vraie histoire et une relation qui fait évoluer le héros en le poussant à faire des choix importants et tout un univers vivant et coloré nous est présenté là où l'Asguard de Thor n'était qu'effleuré. En fait, les parallèles avec le premier Thor sont nombreux mais pour chacun d'entre eux Black Panther s'en sort beaucoup mieux, sauf peut-être pour Loki qui reste mon méchant préféré. Les costumes et décors sont superbes. Les personnages féminins comme la reine mère, Okoye, Nakia et Shuri sont excellentes et les Dora Milaje sont d'une classe folle. C'est une arrivée très réussit d'un nouveau personnage du MCU et un successeur tout désigné pour reprendre le flambeau de Iron Man et Captain America une fois qu'Infinity War sera passé.


Si vous voulez creuser davantage le perso en bédé, je vous conseille TRES FORTEMENT deux runs qui vous diront tout ce qu'il y a savoir sur ce héros.


- Black Panther (1998) de Christopher Priest. C'est assez foutraque car Priest à une narration assez particulière avec de constants bons en avant et en arrière. On suit les mésaventure de Emmett Ross, agent de liaison très nerveux et plaintif de l'ONU en poste auprès du souverain du Wakanda. Ce sont principalement par ses yeux qu'on découvre le pays, la Panthère Noire et tous les dangers qui vont avec. Le combat rituel avec Killmonger, les relations entre tribus, Emmett Ross, les Dora Milaje, ... Tout vient de là.


C'est malheureusement pas facile à trouver en français, ça a été par contre ré-édité il n'y a pas longtemps (2015) en vo. A défaut, on doit pouvoir se tourner vers la compil "Je Suis Panthère Noire" qui inclus quelques épisodes de Priest.



- Black Panther (2015) de Ta-Nehisi Coates. Coates est un essayiste américain spécialiste de la cause noire dont on peut retrouver plusieurs de ses articles sur le site The Atlantic. C'est son premier travail de scénariste de comics et il apporte beaucoup de ses réflexions à un Black Panther confronté au difficile exercice du pouvoir. L'univers visuel du film emprunte énormément à cette série. Le 4ème volume vient de sortir en vf.


Je termine en beauté (ou pas, c'est à vous de me le dire) avec la peinture de la figurine Knight Models sorti il y a quelques temps déjà quand ils avaient encore les droits pour faire du Marvel. C'est une jolie fig qui est par contre très dépouillée, c'est au peintre de faire ressortir les muscles. J'aurais préféré une pause plus ramassé, plus conforme à l'artwork de Dell'Otto mais ça reste sympa tout de même.




A bientôt.


1 commentaire:

  1. Tu t'en sors bien je trouve, ton noir ne fait pas gris mais ressort quand même avec l'utilisation du blanc !

    RépondreSupprimer